Vous avez ajouté 1 produit(s) à votre panier
< Continuer mes achats Passer ma commande >

Inscrivez-vous à la Newsletter

OK

Bois utilisés dans la fabrication des pièces de jeu d'échecs

La majeure partie de la gamme de nos jeux d'échecs est en bois. Certains sont en os ou en métal (laiton). Nous avons reçu un nombre important de demandes relatives aux types de bois utilisés. C'est pourquoi nous avons redigé ce guide d'information. Le nom commun peut preter à confusion car de nombreuses espèces d'arbres utilisent le même. Le bois d'ébène, par exemple, est employé comme nom commun pour au moins six différentes espèces d'arbre, s'étendant en couleurs du brun moyennement rayé (Diospyros mindanaensisto) au noir profond (Dalbergia melanoxylon). En fait le genre Dalbergia est habituellement associé aux palissandre, mias pas à l'ebène. c'est la raison pour laquelle nous avons inclus les noms scientifiques (genre et espèce) pour vous aider à différencier ces bois.

Palissandre (Rosewood)

Le palissandre le plus généralement utilisé pour des pièces d'échecs est d'une espèce d'arbre scientifiquement connue sous le nom de Dalbergia latifolia, généralement connu sous les noms de "palissandre de l'est indien" , "Malabar", et "Bombay Blackwood". Dalbergia est le genre qui qualifie généralement toutes les espèces de palissandre dans le monde entier, mais la plupart des pièces utilisées pour fabriquer les jeux d'échecs viennent d'Inde. On le trouve dans la forêt à feuilles caduques sèches de toute la péninsule indienne et plus particulièrement dans la région secondaire d'Oudah en Himalaya vers le Sikkim, Bihar, Orissa, et dans l'ensemble de l'Inde centrale et méridionale. On rapporte que les conditions de croissance optimale se trouvent dans la région de Bombay. Il est censé être assez difficile de découper et travailler ce bois à la main, hommage spécial à la compétence de l'artisan. La gamme de couleurs de ce bois va du rose au marron foncé avec parfois même des lignes très sombres. Les stries plus foncées donnent une figure attrayante au bois. Ce bois, grâce à une préparation appropriée, a également d'excellentes caractéristiques de finition et de polissages.

Racine de palissandre

Des mêmes espèces de palissandre que le Dalbergia latifolia, il est récolté seulement à partir des racines de l'arbre qui rend le bois plus rare dans la quantité que le palissandre normal. La couleur unique de ce type de palissandre est celle d'un vin de Bourgogne léger. Dalbergia est le genre qui qualifie généralement toutes les espèces de palissandre dans le monde entier, mais comme décrit plus haut, la plupart des pièces de bois utilisées pour la fabrication des échecs viennent d'Inde. On le trouve dans la forêt à feuilles caduques sèches de toute la péninsule indienne et plus particulièrement dans la région secondaire d'Oudah en Himalaya vers le Sikkim, Bihar, Orissa, et dans l'ensemble de l'Inde centrale et méridionale. On rapporte que les conditions de croissance optimale se trouvent dans la région de Bombay. Il est censé être assez difficile de découper et travailler ce bois à la main, hommage spécial à la compétence de l'artisan. La gamme de couleurs de ce bois va du rose au marron foncé avec parfois même des lignes très sombres. La combinaison des différents grains mélangés à des stries plus foncées donne au bois un aspect très attrayant. Ce bois, grâce à une préparation appropriée, a également d'excellentes caractéristiques de finition et de polissage.

Buis (ou Chidar)

Le buis ou Chidar est plus généralement employé pour les pièces d'échecs blanches ou noires. Il est scientifiquement connu sous le nom de Gossypiospermum praecox, ou sous le nom de buis indien occidental. On le trouve aussi en République Dominicaine et dans la région du lac Maracaibo du Venezuela. On le trouve habituellement sur les pentes sèches crayeuses ou sur de la de roche. Sa texture est très bonne et uniforme. Il a un grain généralement droit, peut être travaillé sur un tour très facilement et ses caractéristiques de découpage sont décrites comme excellentes. Sa coloration est habituellement d'un brun très jaune-clair, avec des pointes de tonalités rouges. Toutes ces caractéristiques font du buis un bois d'excellent choix pour les pièces d'échecs blanches. En outre, le bois accepte très bien les teintures, et la plupart des pièces peintes en noir ou en blanc sont en buis ou chidar teinté.

Bois d'ébène

Le bois d'ébène est le plus recherché des bois pour des pièces d'échecs de grande valeur et de grande qualité. Le bois d'ébène vient d'un arbre scientifiquement connu sous le nom de Diospyros melanoxylon, généralement connu sous le nom de bois d'ébène de l'est indien, "Marblewood" et "Tendu". On le trouve dans les forêts à feuilles caduques des provinces centrales, du Chota Nagpur, du Behur, de l'Inde méridionale, et de la péninsule indienne. Le duramen, partie de l'arbre le plus généralement utilisée, est d'un noir profond et légèrement granuleux. Il est plus fragile que l'aubier. Son grain est généralement droit, parfois irrégulier. La texture de son bois est très régulière. Le duramen noir est très résistant au vieillissement, ainsi la longévité de ce bois est excellente. Ce bois montre d'excellentes caractéristiques de finition et de polissages. De nouveau, c'est un bois dur à découper, mais les artisans en charge de la fabrication des pièces maîtrisent ce type de problème et sont des maîtres à travailler ce bois dur avec des outils à main. Les blocs au lustrage profond et de forte noirceur sont destinés aux pièces d'échecs noires exceptionnelles. Une alternative courante est le Dalbergia melanoxylon , un palissandre presque noir lequel est parfois sunommé bois d'ébène "rayé".

Noisetier

Un des bois parfois utilisé pour les pièces d'échecs est le noisetier, pricipalement d'origine européenne (juglans regia). Le noisetier d'Europe est censé avoir été introduit en Italie et en Europe de l'ouest, et probablement en France, par les habitants d'Asie mineure. La plupart de ces arbres en France sont plantés dans les jardins, et de temps en temps le long des bordures de haies. Le noisetier d'Europe est très peu disponible. Le duramen change en couleur mais il a typiquement un fond grisâtre-brun avec des stries foncées irrégulières. Le grain est normalement droit, mais peut de temps en temps être onduleux. Ses propriétés de polissage sont excellentes. Il a d'excellentes dispositions à la teinture, mais une protection contre les UV est essentielle dans la finition pour empêcher la couleur de blanchir. Certains de nos fabricants emploient également un parent éloigné d'amérique du nord, telle que le noisetier noir (Juglans nigrae), qui a une couleur plus foncée.

Sheesham

Un autre bois très populaire pour la fabrication des jeux d'échecs est le Sheesham, habituellement nommé Dalbergia sissoo. Le Sheesham (D. sissoo) se produit dans toute la région secondaire-De l'Himalaya, de l'Indus à Assam, habituellement entre 900 m et 1500 m d'altitude. Il se développe souvent sur de nouvelles terres alluviales ou les lits des fleuves. On le trouve également largement planté dans beaucoup de régions de l'Inde, particulièrement au Pendjab, l'uttar pradesh, au Bengale occidental, et l'Assam. On trouve également des espèces présentes au Nigéria. De grandes quantité de ce bois de construction sont fournies par la région d' Uttar Pradesh et le Pendjab, alors que des quantités limitées peuvent être obtenues en provenance du Bengale occidental et de l'Assam, tous en provenance d'Inde. Le duramen est décrit de couleurs or-brun à brun-foncé, avec des stries plus foncées qui donnent au bois un aspect attrayant. Le bois est dur, sa texture brute est uniforme. Sa résistance au vieillissement est très haute, et on rapporte que le duramen est rarement attaqué par insectes. Une fois coupé ses propriétés restent très bonnes, et on le considère comme l'un des deux bois de coup les plus populaires pour la gravure en Inde. Le Sheesham est un bois qui supporte bien le tournage. Il convient également particulièrement bien aux placages pour produits décoratifs.